ACA-CAEN : La victoire sinon rien

Publié le par Adrien Bruschini

ACA-CAEN_copie.jpg

Les hommes d’Olivier Pantaloni sont dans une situation très délicate, en effet ils n’ont plus gagné depuis le 10 septembre (contre Valenciennes 3-1), de plus ils restent sur une série de 4 matchs pour autant de défaites (Paris, Marseille, Bordeaux, Lorient) qui les ont fait chuter à la dernière place du classement. Avec quatre points de retard sur Dijon (19ème) inutile de dire que la victoire est obligatoire.

L’ACA sera privée pour ce match de son gardiens mexicain Memo Ochoa (déchirure à la cuisse droite), c’est donc son remplaçant, Thierry Debes (à bientôt 38 ans, le plus âgé des joueurs de Ligue 1), artisan de la remontée, qui retrouvera la garde des buts acéistes cinq mois après l’avoir quitté et l’arrivée d’Ochoa. Il aura comme doublure, le jeune Yannick Gigliarelli, (19 ans) dont c’est la première sur un banc de Ligue 1. D’autre part Christian Kinkela ne rentrera que samedi de sélection à cause de problèmes administratifs. Maire, J. Mendy, Cilia, Oberhauser (choix de l'entraîneur), Delort (pied), El Hany (cheville) et Begeorgi (genou) seront aussi absents pour cette rencontre. Seule les trois points compteront pour les corses « Il nous faut une victoire, martèle le technicien corse. À cet effet, le match face à Caen arrive au bon moment pour nous permettre de recoller au peloton d'équipes qui luttent, avec nous, pour le maintien. C'est une équipe, actuellement, en forme, mais il nous manque ce déclic pour retrouver de la confiance et jouer à notre véritable niveau".

Cotés Caennais  la prudence est de mise, Franck Dumas souhaite que ses joueurs « respectent Ajaccio, ça va être un match âpre, ils vont vouloir absolument faire une performance contre nous. Face à un adversaire qui viendra presser, il faudra un peu plus déjouer. On va devoir faire preuve de caractère et d'ambition..." Ce dernier sera privé de Thomas Heurtaux, suspendu, et Benjamin Morel remplacés par Benjamin Nivet.

Entre deux concurrents directs, le match s’annonce engagé avec une équipe ajaccienne en manque de résultats et une belle équipe caennaise, en forme, qui voudra imiter Bordeaux, Paris ou encore Montpellier, victorieux dernièrement en Corse.

 

 Composition d’Ajaccio :

 Debès, Gigliarelli - F. Diawara, Lippini, L. N'Diaye, Poulard, Charvet, Medjani, Bouhours - Mostefa, Pierazzi, Lasne, B. André, Cavalli, Sammaritano, Tiberi - Ilan, Socrier.

 

Compositions du SM Caen :

 Thébaux, Perquis - Van Dam, Wague, Leca, Raineau - Seube, Proment, Nivet, Deroin, Hamouma, Bulot, Nangis, Fajr - Traoré, Nabab, Niang, Frau.

Publié dans Match

Commenter cet article