ACA-Rennes 2-4 : une match à histoire

Publié le par Adrien Bruschini

ACA-Rennes-.jpg

Il n’a fallu que quelques minutes pour que l’étincelle de ce match ne prenne feu. En effet, dès la 2ème minuteMedjani adresse un centre pour Mutu au point de penaltyApam, trop statique, passe au travers, Mutu contrôle et trompe Costil ! Malgré ce fulgurant départ, le jeu acéiste se crispe à mesure que celui des Rennais s’accélèreSous le pressing Breton, les ajacciens reculent, c’est à la 17ème minute qu’Alessandrini tente d’effacer Diawara, mais ce dernier stoppe la course du ballon d’une main flagrante. Féret se charge de réaliser le penalty et égaliser. Rennes continue, sur un une-deux, Alessandrini réalise un coup du foulard pour Pitroipa qui vient buter sur Ochoa. À la 41ème, Cavalli tire un corner rentrant, qui passe au-dessus de tout le monde et fini sur la tête de Diawara ! L'ACA reprend l'avantage 2-1 ! 44ème minute : Mr Buquet accorde un coup franc très généreux au Rennais, en effet Alessandrini pousse le ballon sur la main de Bouhours qui effectuait un tacle ! Le rennais tire et perfore le mur Ajaccien pour tromper Ochoa... 2-2.
Au retour des vestiaires, il faut attendre la 60 minutes pour voir une première occasion. Alessandrini dribble, et centre pour la tête de Diarra, qui devance Ochoa et Pierazzi, le ballon finit sa course dans les but du gardien mexicain 2-3. À la 72e minuteFéret, parti en contre tente de lober Ochoa mais Medjani est , il stoppe la trajectoire, fait des jongles avant de servir Ochoa de la tète, mais Mr Buquet décide d'accorder un coup-franc ! En effet il est interdit de soulever un ballon de soit mème pour le transmettre à son gardien, cette loi, inconnue de tout le monde, fait soulever le stade. Sur le coup franc, Alessandrini effleure le ballon et Féret trompe Ochoa pour la deuxième fois de la partie. Le rennais ne fète pas son but. Cette déçision arbitrale va occasionner la colère du public Ajaccien. L’arbitre décide de suspendre le math une dizaines de minutes. À la 85ème, Féret centre pour Montano qui laisse pour M'Vila, ce dernier frappe a coté juste à coté. Les acéistes réagissent par un corner de Cavalli qui termine sur la tête de Mostefa, le cuir s'écrase sur la barre…
La fin de la partie est sifflé sur ce score de 4-2 pour les Bretons. Un match à vite oublier pour les Ajacciens....

Publié dans Match

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article