L'ACA boit la tasse...

Publié le par Adrien Bruschini

APACA-Lille.jpg

Les ajacciens retrouvent la zone rouge après cette défaite en terre lilloise.

C’est dès l’entame de match que les lillois imposent leur rythme. Leur domination se manifeste rapidement par une frappe lointaine de Payet bien stoppée en corner par Ochoa (13ème minute). Les ajacciens souffrent et cèdent 3 minutes plus tard, Mavuba déboule côté droit après un bon une-deux avec Roux puis centre fort devant le but, son centre est dévié par le malheureux Y. Poulard qui marque contre son camp. 1-0… Les lillois poursuivent leur domination avec une frappe lointaine de Payet, facilement stoppée par Ochoa. À la 28ème minute, à la suite d’un enchaînement rapide entre Cole, Payet et Roux, ce dernier se retrouve côté droit dans la surface et frappe mais Ochoa intervient. La réaction ajaccienne arrive à la 35ème minute, Damien Tiberi voit un coup-franc mal dégagé lui revenir dessus, l’ancien sedannais prend sa chance mais Landreau repousse du pied. Dans la foulée J. Cole hérite du cuir côté droit à l’angle de la surface et frappe instantanément à ras de terre et trompe Ochoa (37ème) 2-0. Le troisième but n’est pas loin quand 10 minutes plus tard, Hazard prend sa chance des vingt mètres mais Ochoa doit encore s’interposer tout comme sur un coup-franc quelques instants plus tard du belge, obligeant le mexicain à une belle claquette. À la mi-temps, Lille mène 2-0.

La seconde mi-temps n’est pas différente de la première, Lille prend vite les choses en main et les corses subissent. Toutefois ce sont eux qui se créent la première occasion. Servi par Lasne, Cavalli frappe mais Landreau sort un bel arret. A la 65ème minute Payet tente une nouvelle frappe lointaine que Poulard détourne avant que son gardien sorte un bel arrêt reflexe. Deux minute plus tard, Eduardo, bien lancé par Cavalli se présente tout seul face à Landreau et réussit le dribble extérieur mais ne peut rabattre le ballon ensuite et finit par le perdre. Deux minutes après, Cavalli met à contribution le gardien lillois sur un coup-franc direct. Mais les corses se font surprendre à la 81ème minute par un coup-franc dévié par Bruno. Peu après les lillois obtiennent un pénalty sur une faute peu évidente qu’Hazard transforme sans soucis. Les acéistes sauveront l’honneur avec un but peu académique de Sammaritano en toute fin de match.

Avec cette défaite les ajacciens retombent à la 19ème place tandis que les Lillois se relancent dans la course au titre et peuvent toujours y croire. Pour les corses, la lutte pour le maintien risque d’ètre rude et longue.

Publié dans Match

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article