FC Lorient-ACA : un match épique

Publié le par Adrien Bruschini

Personne n’aurait pu imaginer qu’un match à l’allure aussi banale se transforme en un scénario aussi incroyable ! Et les choses n’ont pas traînées, après quelques secondes de jeu, Mutu lance Eduardo qui ne peut se saisir de la balle, le cuir revient sur Belghazouani qui frappe et trouve la lucarne d’Audard ! La réaction des Merlus intervient deux minutes plus tard, Aliadière parti à la limite du hors-jeu se présente face à Ochoa dans un angle fermé mais le mexicain remporte son duel. On sent, au bout de 5 minutes, le match véritablement parti sur de très bonnes bases. Ça se confirme peu après, sur un beau mouvement, Belghazouani trouve Eduardo qui centre parfaitement pour Mutu, ce dernier reprend d’un plat du pied à ras de terre et trompe Audard sur sa gauche. Le match commence très mal pour les lorientais qui tentent tout de même de réagir sur une frappe puissante plein axe de Jouffre repoussée par Ochoa (18ème) ! Puis Monnet-Paquet, côté gauche, repique dans l’axe et tente une frappe enroulée au second poteau mais le dernier rempart ajaccien se détend bien ! A force de pousser, les lorientais parviennent à réduire le score, Traoré sert involontairement Lautoa dont la frappe trouve le poteau avant de rentrer. Consolation de courte durée pour les Merlus car moins de dix minutes plus tard, Mostefa lance Eduardo qui profite de la largesse défensive de Baca pour provoquer, crocheter, et tromper de superbe manière le gardien Lorientais ! Et ce n’est pas fini ! Cinq minutes plus tard, sur un contre, Mutu trouve Belghazouani, très actif, ce dernier cherche Diarra sur l’aile qui centre en retrait pour Eduardo ce dernier contrôle et frappe instantanément, le ballon heurte le poteau et rentre, Audard est battu dans la stupeur générale ! M. Cailleux siffle la mi-temps, 4-1 pour l’ACA, ce n’était plus arrivé depuis près de 6 ans !


Effondrement en seconde période.

La seconde période ne pouvait pas plus mal commencer, en effet au bout de 25 secondes de jeu, Faty rate une passe, Bartheleme sert Aliadière qui parvient à se défaire de la défense et tromper Ochoa. Rien ne pouvait mieux relancer les Merlus. Mais ils vont se faire très peur, après une faute d’Eduardo sur Lautoa, les joueurs tombent, l’arbitre ne siffle pas, Mutu en profite et se présente seule face à Audard mais frappe à côté ! Quel raté ! 8 minutes plus tard, Bartheleme, décalé sur la gauche, tente une frappe puissante et détournée par Aliadière qui trouve le poteau. Peu après, Eduardo centre pour Mutu qui reprend d’un tacle, le montant droit sauve le portier de Lorient. A la 75ème, après un centre de Traoré, Poulard repousse sur Giuly, qui reprend instantanément, Ochoa repousse d’un reflexe étonnant ! Mais sur le corner tiré à la 79ème, l’ancien international français remet dans l’axe, et Aliadière réduit la marque… La pression gagne de plus en plus les corses qui se mettent à reculer. A la 94ème minute, Giuly servi dans la surface décale Traoré qui centre au second poteau pour Sunu qui crucifie l’ACA d’un plat du pied expédié dans le petit filet opposé… C’était le dernier fait de jeu de la rencontre, l’arbitre siffle, les deux équipes se séparent sur un match nul qui n’a pas la même saveur pour les Lorientais que pour les Corses...

Publié dans Match

Commenter cet article