FC Lorient-ACA 2-0 : détails du match

Publié le par Adrien Bruschini

L’ACA a concédé sa quatrième défaite consécutive contre Lorient. Malgré un match correct, les ajacciens se sont inclinés sur un coup de canon et un exterieur du pied astucieux

 

L’entame de match est plutôt à l’avantage des merlus qui se créent une énorme occasion à la 9ème minute. En effet sur leur troisième corner joué à la Rémoise par Jouffre et Coutadeur, le ballon arrive au second poteau sur Koné, sa tète rebondit sur la barre d’Ochoa, ce dernier doit réaliser un exploit sur la reprise de Sunu avant que Romao ne frappe dans les tribunes. Les ajacciens reviennent de loin sur ce coup là, mais reprennent progressivement confiance dans le jeu même si Sunu, après avoir éliminé  Lippini, met Ochoa à contribution. Après la demi-heure les ajacciens font  passer un petit frisson devant la cage  d’Audard,  mais Mostefa et Cavalli ne sont  pas assez précis. Une imprécision que ne permet  pas au Corses de se créer plus d’occasions avant la pause.

 

Au retour, les lorientais tentent de mettre du rythme dans le jeu, mais Ochoa retarde l’échéance devant Autret (53ème) et voit passer le ballon à coté sur une tète ratée de Monnet-Paquet. Au alentours de la 60 ème , Cavalli trouve  Socrier en excellente position face à Audard,  mais il ouvre  un peu trop son pied et le ballon frôle le montant gauche du gardien lorientais. Une grosse occasion que les ajacciens vont regretter,  car quelques minutes plus tard, Sunu tente de déborder avant de servir Jouffre que envoi  un véritable missile « néttoyer » la lucarne d’Ochoa. Une ouverture du score venu d’ailleurs. Les ajacciens tentent alors de réagir, Lasne  seul au point de pénalty  manque d’égaliser face à Audard , c’est  la dernière occasion ajaccienne. Sunu tente ensuite de doubler la mise à la 79ème et a la 80ème avant d’être récompensé. En effet l’international espoir profitae d’un mauvais replacement de la défense pour partir à la limite du hors-jeu et trompe  Ochoa d’un petit extérieur du pied… le ressort est alors cassé coté ajaccien, d’autant que l’ACA perd  en toute fin de rencontre son  gardien mexicain Memo Ochoa, chaleureusement applaudi par le Moustoir .Plus rien de notable ne se passe jusqu’au coup de sifflet  final de Mr Desiage.

Publié dans Match

Commenter cet article