ACA-Lille OSC 2-3 : compte rendu

Publié le par Adrien Bruschini

 

 

C’est une équipe revigorée que les supporters ajacciens ont retrouvés ce soir contre Lille, un collectif à l’état d’esprit irréprochable qui n’a pourtant pas été récompensé.

 

En effet l’ACA débute fort le match avec, à la deuxième minutes, après un coup-franc de Kinkela, une déviation malencontreuse de Chedjou qui surprend Landreau et permet au acéistes d’ouvrir le score. Un avantage de courte durée. En effet, les Lillois parviennent à égaliser sur un  coup-franc d’Obraniak, frôlé ensuite par Chedjou (hors-jeu) qui termine au fond des cages. Quatre minutes plus tard, Ochoa ne peut rien sur un corner rentrant de Payet, repris par Basa de la tète (16ème). Mais l’ACA ne baisse pas les bras et continue à se créer des opportunités sans toutefois mettre à contribution Landreau. A force les ajacciensfinissent par y arriver. En effet à la 37ème minute, Ilan se retrouve au coude a coude avec Basa dans la surface, mais il rate son contrôle, ce qui surprend le lillois et permet au brésilien de se retrouver seul et d’ajuster Landreau. A la mi-temps, le score est de 2-2.

La seconde mi-temps redémarre come la fin de la première. Une équipe ajaccienne en confiance, qui tente de perforer le rideau lillois mais qui pèche dans les vingt derniers mètres. Cependant la vérité du football se situe dans cette zone justement. Le public tente alors de pousser son équipe. Pourtant courageux et déterminé les ajacciens reculent progressivement, Ochoa tiend la maison mais un coup du sort intervient à la 79ème. En effet les ajacciens se défendent vaillamment jusqu'à la percée de Balmont qui s’écroule dans la surface après une intervention jugée illicite de PierazziMr Varela désigne le point de pénalty. La sentence est exécutée par Hazard qui marque d’une petite panenka. La volonté des acéistes en fin de match ne leur permettra pas d’égaliser une nouvelle fois, l’ACA s’incline de nouveaux.

Cependant, au delà du résultat, le visage affiché par les ajacciens semblent être le meilleur depuis le début du championnat, ces dernier ont réussi à hisser leurs niveau de jeu et même longtemps faire jeu égale avec le champion de France en titre. Mais la lois du plus opportunistes et efficace a été la meilleur.

 

 

Publié dans Match

Commenter cet article