ACA-Bordeaux 0-2 : détails du match

Publié le par Adrien Bruschini

ACA-GDB_copie-copie-1.jpg

 

 

La révolte ajaccienne n’a pas eu lieu, c’est même le contraire qui s’est produit car les ajacciens se sont inclinés. Au-delà des résultats et de la dernière place, quelque chose semble s’être cassé dans le collectif ajaccien.


L’entame de match des acéistes est correcte sans être tranchante même si Delort, à la 15ème minute, parvient à s’immiscer dans la surface bordelaise mais voit sa frappe échouée à coté des cages. Malgré quelques tentatives l’ACA n’a quasiment jamais inquiété Cédric Carrasso. Ce n’est guère mieux du côté Bordelais jusqu'à la 25ème minute où Maurice-Belay, servit par Diabaté, centrait fort à ras de terre devant le but d’Ochoa pour Gouffran qui n’avait plus qu’a marqué. Ce but ne suscita pas pour autant une réaction ajaccienne. Au contraire, sur l’action bordelaise suivante, à la 29ème minute, et un coup franc dévié dans la surface par Diabaté, Gouffran se retrouvait en excellente position, légèrement excentré côté gauche, pour ajuster Ochoa et signer le doublé. À ce moment quelque chose semble s’être cassé dans le collectif ajaccien. Après un nombre important d’imprécisions, de passes ratées, de ballons rendus à l’adversaire, Mr Duhamel sifflait la mi-temps, et les Corses rentraient aux vestiaires sous les sifflets de leur public, pour la première fois de la saison. 


La seconde mi-temps reprenait sur le même rythme que la fin de la première avec un Bordeaux qui gère et un Ajaccio qui peine à construire et se créer des opportunités. Delort tente une reprise acrobatique à la 54ème. Puis, sur la fin d’une rencontre pauvre en occasion, Bordeaux manquait d’aggraver le score, tout d’abord par Saivet à la 82ème puis sur une frappe de Sertic à la 89ème repoussée par Ochoa. Enfin Mr Duhamel indiquait le chemin des vestiaires aux 22 acteurs accompagnés de sifflets émanent des supporters ajacciens mécontents


Nouvelle défaite donc pour l’ACA qui conserve sa position de lanterne rouge avec seulement sept points au compteur, et qui permet à Bordeaux de se donner un peu d’air et se détacher de la zone rouge. Ils grimpent à la 15e place avec 12 unités.

 


 

 

Stade François Coty (Timizzolu)

 

6000 spectateurs environ

 

25ème : Diabaté décale Maurice-Belay qui centre pour Gouffran, ce dernier tacle le ballon dans les cage d'Ochoa.

 

29ème : Sur un coup-franc, Diabaté dévie pour Gouffran qui ajuste Ochoa et s'offre le doublé ...

 

Publié dans Match

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article