A.Dupont "Donner du mouvement"

Publié le par Adrien Bruschini

A.Dupont.jpg
L'entraineur ajaccien s'exprime avant de reçevoir le PSG : 
« Alex Dupont, que demandez-vous en priorité à vos joueurs ?
Toutes les équipes avec lesquelles j'ai réussi sont celles qui ont produit du jeu. Je recherche la qualité dans les transmissions. Là où je suis exigeant, c'est sur les choix que les joueurs peuvent faire. Pas sur la qualité de la passe, parce que techniquement tu ne peux pas changer grand chose à ton joueur. Je veux qu'on invente collectivement plus qu'individuellement.

Dans quels domaines avez-vous perçu des progrès depuis votre arrivée ?
J'ai trouvé que nos défenseurs centraux avaient progressé dans la relance. Il y a aussi plus de mouvement dans notre jeu. Que ce soit avec une pointe basse (Ricardo Faty) ou une pointe haute (vraisemblablement face au PSG ce dimanche, avec Johan Cavalli) on arrive à bien former notre triangle au milieu... Mais aussi à le déformer : il n'est pas question de rester en place, il faut donner du mouvement. Ca exige une bonne condition physique.

A Nice (1-0, samedi dernier), dans quels secteurs de jeu votre équipe vous a-t-elle plu ?
J'ai bien aimé l'animation du jeu dans les couloirs : les combinaisons entre nos latéraux et nos joueurs excentrés. Dans le renversement de jeu, c'est-à-dire jouer là où notre adversaire est en infériorité numérique, ce n'était pas mal non plus.

... et dans quels secteurs vous a-t-elle déçu ?
Surtout dans la qualité de la passe. Techniquement, on est capable de mieux faire. J'ai vu des matches de préparation où on était supérieurs. C'est aussi parce qu'on a joué à Nice une rencontre de championnat : l'intensité et la pression que nous met l'adversaire ne sont pas les mêmes que dans un match de pré-saison.

La relation entre le milieu et l'attaque est également perfectible...
C'est plus difficile à trouver. Le milieu qui a le ballon doit être tourné face au jeu pour créer un décalage et mettre l'attaquant dans une bonne position. Ca dépend aussi du jeu sans ballon, de l'animation, des solutions qu'on peut donner au partenaire.

Face au PSG, quelle sera la clé ?
Dans les moments difficiles à Nice, quand il a fallu défendre, on l'a bien fait. On a joué avec notre tête, un peu plus bas. On ne peut pas faire qu'attaquer. J'ai bien aimé l'attitude de mon équipe. C'était cohérent. On a encore une marge de progression intéressante. »

L'Equipe 

Publié dans Match

Commenter cet article